Les raisons de notre mobilisation

 

Nous estimons que nos enfants sont victimes d'injustice

ils sont abusivement privés d'un de leur parent (souvent le père).

 

--------------------

40 % des enfants de moins de 25 ans issus d’une union rompue ne voient leur père que rarement ou jamais contre 15 % leur mère.

http://oned.gouv.fr/system/files/base_documentaire/desunion_paternite_na294-3.pdf

 

---------------------

La rupture du lien père-enfant est moins fréquente avec une résidence alternée.

En effet, le lien père-enfant est plus souvent rompu :
si l’enfant a vécu principalement chez la mère dans l’année qui a suivi la séparation :

-21 % des enfants ne le voient alors plus,
-ils sont 12 % dans les rares cas où la résidence de l’enfant a été confiée au père,

-et 1 % si l’enfant s’est retrouvé en résidence alternée !!!

Dernière phrase de http://www.ined.fr/fichier/t_publication/1644/publi_pdf1_population_societes_2013_500_peres_enfants.pdf

 

-------------------

Les enfants sont le moins en danger en résidence alternée

http://www.allo119.gouv.fr/sites/default/files/upload/content/activite/614140405_web.pdf

----------------------------

Dans 80 % des cas, la garde alternée des enfants est refusée aux pères si les mères s'y opposent.

"pour les enfants dont le père a demandé une résidence alternée et la mère une
résidence chez elle, le juge a maintenu le mode de résidence antérieur pour 80% d’entre eux."

page 33 de http://www.justice.gouv.fr/publication/rap-coparentalite-20140701.pdf

80% des magistrats et des professionnels sont formés par des psychanalystes
Or les psychanalystes considèrent qu'une mère est plus importante qu'un père.
Voici une analyse statistique de leur impact sur les décisions de justice (à venir)

-------------------

-certains experts et jafs continuent à refuser d'appliquer la loi (de 2002 sur la RA),

Le pourcentage d'attribution de RA varie de 0 à 25% par département !

http://www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1536/ip1536.pdf

--------------------

La proportion d'enfants en résidence alternée

est 2 fois moins elevée lorsque les parents étaient en concubinage

http://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/0204111700344-parents-divorces-la-garde-alternee-a-double-en-10-ans-1087369.php#

------------------------

-les parquets poursuivent rarement les atteintes au droit de l'enfant que sont les NREs

(voir l'affaire Hélène Cattla de Font Romeu)

encourageant la délinquance familiale

alors qu'ils sont capables de retrouver un enfant dans les 48h quand ils le veulent (S.C.)

 

--------------------

 

Ces attitudes sont le reflet du sexisme, des préjugés, des stéréotypes, des a-prioris, de l'immobilisme,

en un mot de l'incompétence de certaines autorités.

 

------------------------

Lorsque le père demande une RA et la mère une résidence chez elle,

le juge prononce une RA pour 25% des enfants et la résidence chez la mère pour 75% d’entre eux.

page 16 de http://www.justice.gouv.fr/publication/rap-coparentalite-20140701.pdf

 

-------------------------

Est-ce à dire qu'une mère qui laisse la place au père est une mauvaise mère ?

qu'un père qui veut éduquer son enfant est un pédophile ?

amalgames et incitation à la haine que le ministère du droit des femmes contribue à développer.

page 5 de http://femmes.gouv.fr/wp-content/uploads/2013/10/synth%C3%A8se_actualit%C3%A9_2013-10-07.pdf

Ce conditionnement à détruire les familles nourrit les professionnels de la séparation.

 

---------------------------

 

Environ 1000 pères de famille se suicident chaque année suite à la perte de leurs liens affectifs avec leurs enfants

Travaux préparatoires à l'élaboration du Plan Violence et Santé en application de la loi relative à la politique de santé publique du 9 août 2004 - Docteur Anne TURSZ - Mai 2005 - approuvé par le Ministère de la Santé et des Solidarités Vers la page 71

60 suicides sur 8000 procédures pour un jaf soit plus de 1000 par an en France

-----------

Le principe de Cochem pourrait être la solution

http://exclusion-alienation-parentale.info/10.html

----------------

"La guerre des sexes est un filon" M.W.

"Redistribution et adaptation de chacun. [...] L'homme évolue, la femme évolue, construisons ensemble" S.H.

"Arrêtons la guerre" N.G.

"l'homme sans la femme n'est pas grand chose et la femme sans l'homme est incomplète"